SNUDI11FO...
Section 11
10 Bld Commandant Roumens - 11000 Carcassonne | 06 83 84 93 59 | snudi-fo11@orange.fr

Syndicat des Instituteurs, Professeurs des Écoles, EVS et AVS
Espace Adhérents

Les évaluations CP - CE1
Publié; le 19 septembre 2019 | Admin

Des collègues de l’Hérault, du Gard et de la Lozère ont eu une journée de salaire prélevée pour ne pas avoir fait passer/remonter ces évaluations l’an dernier.

La passation :
Autant l’an passé, ces évaluations n’étaient pas obligatoires autant cette année la donne a évolué. En effet, désormais la loi Blanquer a été actée et son article 9 prévoit la mise en place d’un conseil d’évaluation de l’école qui " définit le cadre méthodologique et les outils des autoévaluations et des évaluations des établissements conduites par le ministère chargé de l’éducation nationale". Bien qu’il n’y ait pas encore de décret d’application de la loi sur les évaluations, nous restons prudents.

Les remontées :
La remontée du résultat des évaluations doit être réalisée par l’intermédiaire d’une plateforme informatique. Nous rappelons que l’utilisation d’un nouvel outil informatique doit faire, réglementairement, l’objet d’une étude du CHSCT, article 57- décret 82-453 : « Le comité est consulté : 2° Sur les projets importants d’introduction de nouvelles technologies et lors de l’introduction de ces nouvelles technologies, lorsqu’elles sont susceptibles d’avoir des conséquences sur la santé et la sécurité des agents ».
Pourtant, aucun CHSCT n’a été saisi ; la réglementation en vigueur n’est pas respectée !

L’objectif ministériel :
Faute de fournir des outils pour la classe, réellement utiles aux enseignants, ne s’agit-il pas de préparer le salaire au « mérite », et la mise en concurrence des écoles et des établissements (publication des résultats envisagée dans « CAP 2022* ») ? Utilisation des résultats comme outils de départage pour les promotions ?
Blanquer avec la circulaire de rentrée opère un véritable passage en force et ce n’est pas le conseil d’évaluation de l’école qui a remplacé le CNESCO (article 9 de la « loi de l’école de la confiance ») qui l’infirmera.

Le SNUDI-FO n’acceptera ni la remise en cause de la liberté pédagogique, ni un classement des écoles en fonction des résultats à ces évaluations.
Il renouvelle son exigence d’abandon de ces évaluations et de levée des sanctions prise à l’encontre de nos collègues.
Le SNUDI-FO ne participera à aucun GT d’élaboration de « bonnes évaluations » ou tout autre outil d’évaluation.

Si vous avez décidé de ne pas faire passer les évaluations, surtout tenez nous informés !

Cliquez ici pour accéder au tract du SNUDI FO

cale
Documents Liés
Non aux évaluations nationales
PDF - 438.9 ko

Rechercher sur le Site
SPIP 3.0.17 [21515] habillé par le Snudi Fo