SNUDI11FO...
Section 11
10 Bld Commandant Roumens - 11000 Carcassonne | 06 83 84 93 59 | snudi-fo11@orange.fr

Syndicat des Instituteurs, Professeurs des Écoles, EVS et AVS
Espace Adhérents

Compte rendu CTSD du 7 février Carte scolaire
Publié; le 8 février 2018 | Admin

En préambule des débats, la DASEN a tenté de justifier la dotation de zéro poste par Madame la Rectrice pour notre département par une baisse démographique (-400 élèves), ainsi que par les spécificités de chaque département.

Pourtant l’Aude est un des départements les plus pauvres et les plus ruraux de France ! La Rectrice l’aurait-elle oublié ?!

Lors du CTSD, la FNEC FP FO 11 a demandé une dotation urgente de 40 postes pour ne pas rester le parent pauvre de la dotation académique, pour maintenir une école publique de qualité sur tout le territoire Audois, et pour pallier aux purges de postes des années précédentes !

Suite aux interventions de vos représentants syndicaux qui siègent en CTSD, à la mobilisation des élus et des parents devant la DSDEN , la DASEN a suspendu provisoirement les fermetures postes classe dans les écoles suivantes :

- Saint Hilaire Primaire

- Carcassonne maternelle La Prade

- RPI Aigues Vives / Saint Frichoux

- RPI Les Casses / St Paulet / Souilhanels / Soupex

Mesures sur les postes classe :

3 ouvertures de postes classe :
(Rappel des seuils d’ouverture proposés par la Rectrice :
25 élèves de moyenne pour les établissements en REP
28 pour les écoles élémentaires
30 pour les écoles maternelles)

Carcassonne, maternelle Jean Macé

Lézignan, maternelle Alphonse Daudet

Névian, Primaire ouverture à l’élémentaire

19 fermetures postes classe :

Bram, maternelle

Carcassonne, élémentaire Jean Jaurès

Cuxac-d’Aude, élémentaire Yvan Pellissier

Cruscades, Primaire

Espéraza, élémentaire Jules Ferry

Fleury d’Aude, élémentaire Françoise Dolto

Gruissan, élémentaire

La Palme, primaire (fermeture en maternelle)

Lézignan, élémentaire Marie Curie

Lézignan, élémentaire Fréderic Mistral

Lézignan, 2 classes maternelle "Escouto can plaou" à fermeture de l’école

Quillan, maternelle Louis Pasteur

Trébes, élémentaire l’Aiguille

Trèbes, élémentaire les Floralies

Villemoustaussou, maternelle Los Pitchonets

Villemoustaussou, élémentaire Léon Blum

Vinassan, maternelle l’Olivette

RPI Castelnau d’Aude / Escales / Tourouzelle (la localisation de la fermeture sera actée lors du CDEN )

Mesures dispositif TPS :

fermeture d’un poste classe école primaire Pexiora = ouverture d’un dispositif TPS école primaire Pexiora
ouverture d’un dispositif TPS à l’école Dolto Lézignan.

Mesures dispositif PDMQDC :

fermeture du dispositif PDMQDC de l’école élémentaire Marie Curie (cycle 3) à ouverture du dispositif PDMQDC à l’élémentaire Frédéric Mistral (Cycle 2)

fermetures des 4 postes PDMQDC dans les REP concernés par les « CP 100% réussite » (voir plus bas)

Mesures "CP 100% réussite" (CP dédoublés) en REP :

Carcassonne élémentaire La Gravette
- fermetures : 1 poste classe et 1 poste PDMQDC
- ouverture : 3 postes CP dédoublés

Narbonne élémentaire Mathieu Peyronne
- fermetures : 2 postes classe et 1 PDMQDC
- ouvertures : 4 postes CP dédoublés.

Narbonne élémentaire Pierre Brossolette
- fermeture : 1 poste classe et 1 PDMQDC
- ouverture : 2 postes CP dédoublés.

Narbonne élémentaire Emile Zola
- fermeture : 2 postes classe et 1 PDMQDC
- ouverture : 4 postes CP dédoublés.

Soit 3 postes utilisés pour les CP dédoublés

La DASEN a précisé que les effectifs des classes de "CP dédoublés" pouvaient monter jusqu’à 14 élèves. On est bien loin des premières annonces ministérielles qui prévoyaient de fixer à 12 les effectifs de ces classes !

La FNEC FP FO a souhaité savoir si les postes de "CP dédoublés" seraient des postes à profil (hors barème), ce qu’il advenait de nos collègues impactés par les mesures de fermeture postes classe et PDMQDC, mais malgré notre insistance la DASEN a refusé de répondre à ces questions nous indiquant qu’elles relevaient de questions de CAPD. Nous regrettons ce postulat car les collègues concernés sont inquiets quant à leur situation l’année prochaine.

La FNEC FP FO n’acceptera pas que ce dispositif remette en cause les prérogatives du directeur d’école ou la liberté pédagogique ! Pas plus que nous accepterons que ces CP dédoublés soient des postes à profil !

Autres mesures :

- fermeture de deux postes de "maître formateur" : Narbonne école maternelle Charles Perrault / Lézignan école maternelle Françoise Dolto
= ouverture de 2 postes classe dans ces mêmes écoles

La DASEN nous indique que ces 2 suppressions de postes de PEMF sont la conséquence d’une baisse du nombre de stagiaires ainsi que la volonté départementale de recentrer les postes de PEFM sur les écoles d’application du Carcassonnais. La FNEC FP FO regrette cette décision.

- fermeture d’un poste "classe patrimoine" à Carcassonne

- fermetures 3 postes de maître G (CMPP Lézignan, CMPP Narbonne, CMPP Carcassonne)

- postes de conseiller pédagogique :

fermeture 1 poste de conseiller pédagogique à vocation départementale mission mathématiques

(ce poste est en fait une reconfiguration des 0,5 poste "découverte du milieu naturel" et 0,5 poste "coordination départementale des sciences" à Narbonne)

Les représentants syndicaux des syndicats représentatifs au CTSD ont voté unanimement CONTRE ce premier projet de carte scolaire.
Un CTSD est donc convoqué le jeudi 15 février.

DISCOURS LIMINAIRE

Déclaration liminaire de la FNEC FP FO au CTSD de l’Aude du 7 février 2018

Madame la Directrice Académique,
Mesdames et Messieurs les membres du CTSD,

Aucune création d’ETP pour le premier degré dans l’Aude, le gouvernement exécute clairement ses objectifs annoncés lors du CT Ministériel du 20 décembre 2017 :« Il faut réduire la facture et faire des économies ». Poursuivant ainsi une politique d’austérité et aggravant encore le recul du service public d’éducation de qualité sur tout le territoire français.
Les assises de la maternelle prévues en mars et la redéfinition des missions des ATSEMS, la réforme des « rythmes scolaires » et la mise en œuvre de la territorialisation de l’école publique les dernières annonces ministérielles sur la Fonction Publique, sont des offensives sans précédent contre les droits et les garanties statutaires des enseignants.
Force Ouvrière prendra ses responsabilités et se mobilisera pour défendre la Fonction Publique.

Dans l’Aude, cette première carte scolaire sous le « règne Macron » dégrade considérablement les conditions de travail des collègues et les conditions d’apprentissage de centaines d’élèves qui vont se retrouver dans des classes aux effectifs de plus en plus chargés.

Dans ces conditions, la mesure de « dédoublement des classes de CP » en réseau d’éducation prioritaire n’est pas financée ; Elle se met en place par la suppression des postes de Plus de Maîtres que de classes qui exercent actuellement en REP et par la fermeture de postes classe.
Cette mesure se heurte aussi aux problèmes de locaux ; Des salles d’arts plastiques, des bibliothèques, des salles informatiques « réquisitionnées » pour se transformer en classe.

Une dotation « nulle » qui génère 22 propositions de fermetures postes classe, dont un trop grand nombre en milieu rural.
On dépouille petit à petit les communes rurales de notre département de son école publique. Préserver l’école Publique en milieu rural c’est maintenir une certaine attractivité, c’est maintenir un tissu social, c’est éviter la scolarisation à domicile ou la fuite des élèves vers des structures privées.
Le maintien d’une école publique de qualité sur tout le territoire et en particulier en milieu rural doit être une priorité ! Elle en est une pour notre syndicat.

Les postes de remplaçants ou spécialisés partout indispensables ne pourront pas être abondés. Les RASED ne pourront pas être reconstitués alors que sur l’ensemble du département les demandes de prise en charge augmentent. De plus en plus d’élèves malheureusement ont de graves troubles du comportement et les enseignants se retrouvent souvent démunis parfois même en souffrance devant cette problématique croissante.
C’est pourquoi, la FNEC FP FO 11 condamne fermement le projet de fermeture de 3 postes de maître G respectivement dans les CMPP de Carcassonne, de Lézignan et de Narbonne.
Des CMPP qui aujourd’hui ne peuvent répondre favorablement à toutes les demandes de prise en charge qu’adviendra-t’il l’année prochaine ? Les élèves en particulier les plus fragiles ne doivent pas faire les frais d’économies massives. C’est pourquoi, la FNEC FP FO 11 demande que ces postes soient maintenus, nous revendiquons également le recrutement de toutes les AESH nécessaires dans notre département. Trop d’élèves encore ayant une notification MDPH sont scolarisés sans l’aide dont il devrait bénéficier.

Aucune création de postes, ce sont aussi les volumes de décharges de direction qui resteront insuffisants.
Des ouvertures au compte-gouttes alors que de nombreuses écoles maternelles et élémentaires ont des effectifs chargés, des ouvertures qui sont malheureusement compensées systématiquement par des fermetures.

La FNEC FP FO 11 vous demande, Madame la Directrice Académique de suivre avec attention l’évolution des effectifs des écoles suivantes dans l’optique d’une ouverture à la rentrée 2018 : l’école primaire de Leucate, les écoles maternelles Fabre d’Eglantine( 28,67), le Petit Prince en REP ( 26,40) , Maria Sire (28,50) à Carcassonne, les écoles maternelles Marie Curie (27,33), Maria Montessori (27,67), Pauline Kergomard (27,60),Max Dormoy (27,50),Jules Ferry (27,00) à Narbonne, les écoles élémentaires Anatole France à Narbonne (27,00) et Brossolette en REP avec 25,00 de moyenne,enfin l’école maternelle Saint Exupery à Coursan (27,33) .

Nous demandons donc la dotation urgente d’au moins 40 postes pour le département de l’Aude afin d’éviter toutes les fermetures de postes classe et des dispositifs de PDMQDC, afin d’ouvrir dans toutes les écoles nécessaires, afin d’abonder les RASED et les brigades de remplacement.

La FNEC FP FO souhaite conclure ce discours liminaire en rappelant son attachement à la défense de l’enseignement adapté et revendique le maintien de toutes les structures spécialisées existantes (IME,ITEP,ULIS) qui apportent un enseignement de qualité et adapté aux pathologies des élèves porteurs de handicap, un encadrement bienveillant et respectueux des élèves à besoins particuliers.

cale
Documents Liés
Discours liminaire CTSD du 7 février 2018
Word - 25.2 ko

Rechercher sur le Site
SPIP 3.0.17 [21515] habillé par le Snudi Fo