SNUDI11FO...
Section 11
10 Bld Commandant Roumens - 11000 Carcassonne | 06 83 84 93 59 | snudi-fo11@orange.fr

Syndicat des Instituteurs, Professeurs des Écoles, EVS et AVS
Espace Adhérents

FO a décidé d’engager une campagne d’ampleur nationale pour défendre la médecine de prévention.
Publié; le 15 décembre 2017 | Admin

La Fédération Générale des Fonctionnaires FO fait le constat : « la médecine de prévention connaît un manque d’attractivité. Mais ce manque d’attractivité a des causes connues, car sur les aspects de la prévoyance, de la rémunération ou des conditions de travail, les médecins de prévention sont particulièrement mal-lotis. FO Fonction Publique a également rappelé les conditions de travail dégradées pour l’ensemble des agents de la Fonction publique et a affirmé que le gouvernement portait l’entière responsabilité de cette situation délétère par sa politique de réduction des effectifs, de réformes et de restructurations incessantes et d’individualisation des droits et des rémunérations. »

Dans l’Education nationale la situation est catastrophique :

Pour 900 000 agents, le ministère recense seulement 83 médecins représentant 67.1 ETP (bilan 2015/2016 présenté au CHSCTM), dont seulement 38 sont détenteurs des diplômes (27 sont généralistes). Deux académies n’ont pas de médecin de prévention à cette date. Le ministère emploie seulement 11 infirmiers du travail, 12 psychologues, 2 ergonomes et 48 secrétaires médicales. Seules 2712 visites médicales quinquennales ont été réalisées en 2015/2016. Les médecins n’en peuvent plus et sont surchargés de tâches.

Dans l’Aude, nous avons un médecin de prévention que nous partageons avec les Pyrenées Orientales.

L’an dernier, le SNUDI FO de l’Aude s’est attelé à mettre en évidence le manque cruel de médecine de prévention dans notre département en faisant signer en nombre des demandes de visites quinquennales par le médecin de prévention ! Nous avons remis plus de 250 demandes. A ce jour, aucun collègue n’a été convoqué ! Quand nous posons la question en CHSCT, l’administration semble penser que notre demande est ubuesque, se cache derrière le manque de temps du médecin de prévention et la difficulté de recruter. La situation ne s’améliore pas !

FO a décidé d’engager une campagne d’ampleur nationale pour défendre la médecine de prévention.

La Fédération Nationale de l’Education et de la Culture, Formation Professionnelle FO va demander audience au ministre sur cette question avec compte-rendu et conférence de presse, et envisage avec la FGF-FO la possibilité d’une campagne fonction publique sur cette question.

cale

Rechercher sur le Site
SPIP 3.0.17 [21515] habillé par le Snudi Fo