SNUDI11FO...
Section 11
10 Bld Commandant Roumens - 11000 Carcassonne | 06 83 84 93 59 | snudi-fo11@orange.fr

Syndicat des Instituteurs, Professeurs des Écoles, EVS et AVS
Espace Adhérents

CP et CE1 dédoublés en éducation prioritaire : le président rattrapé par la réalité
Publié; le 22 novembre 2017 | Admin

Dans son discours de Roubaix sur la politique de la Ville, le 14 novembre, le président de la République a déclaré : « Le dédoublement des CP s’est fait dès cette rentrée en REP+, il se continuera pour que l’engagement de dédoublement en CP, CE1, en REP et REP+ soit complet dans le quinquennat. »

Les dédoublements de CP et CE1 en éducation prioritaire seront réalisés sur le quinquennat, et non en deux ans comme annoncé dans son programme électoral. Le président et sa communication sont donc rattrapés par la réalité.

Un problème insoluble de locaux

En effet, à cette heure, seuls les CP en REP+ ont été dédoublés. Et déjà, le dispositif se heurte à un problème insoluble de locaux.

Dans les écoles, où le nombre de salles est souvent insuffisant pour dédoubler les CP, deux classes de CP à 12 cohabitent dans la même salle de classe, ce qui est d’ailleurs souvent le prétexte à ne plus remplacer le maître absent (l’autre enseignant devant prendre en charge systématiquement tous les élèves), et qui met en cause la liberté pédagogique individuelle de l’enseignant. Si les locaux ne suffisent pas pour dédoubler les CP en REP+, comment pourraient-ils permettre de dédoubler les CE1 en REP+, les CP en REP et les CE1 en REP ?

Un dispositif non règlementaire remettant en cause le statut des enseignants

Le SNUDI-FO rappelle que les CP à 12 en REP+ ont été instaurés à la rentrée 2017 sans aucun texte règlementaire, en contradiction avec l’article 2 du décret de 1989 qui indique que le directeur décide de la répartition des classes après avis du conseil des maîtres. Par ailleurs, le dispositif « CP 100% réussite » a été le prétexte à de multiples remises en cause du statut des personnels : dans certains départements, les affectations sur ces postes ont été réalisées en dehors du mouvement, les enseignants sur les postes PDMQDC ont été contraints de rentrer dans le dispositif sans participer au mouvement, les IEN ont parfois même choisi quels enseignants seraient ou non affectés dans ces classes dédoublées ! Le dispositif impose aux collègues une évaluation et un contrôle permanents par les IEN et des formateurs du contrat d’objectif « 100% réussite ». Qu’adviendra-t-il du collègue qui ne respectera pas le contrat ou ne remplira pas l’objectif « 100% réussite » et dont les « compétences » et l’investissement seront évalués insuffisants ? Il s’agit bien de mettre en oeuvre la nouvelle évaluation des enseignants à la mode PPCR sur des critères arbitraires contre la liberté pédagogique et l’indépendance professionnelle. De plus, le RASED ne prend bien souvent plus en charge les élèves des CP dédoublés, l’enseignant devant s’y substituer.

Lire la suite dans le document joint.

cale
Documents Liés
CP et CE1 dédoublés en REP
PDF - 423.3 ko

Rechercher sur le Site
SPIP 3.0.17 [21515] habillé par le Snudi Fo