SNUDI11FO...
Section 11
10 Bld Commandant Roumens - 11000 Carcassonne | 06 83 84 93 59 | snudi-fo11@orange.fr

Syndicat des Instituteurs, Professeurs des Écoles, EVS et AVS
Espace Adhérents

Journée de "solidarité" : Il est trop tard pour décider de sa date !
Publié; le 13 juin 2016 | Admin

Après relecture de l’arrêté du 4/11/05 (BO n° 43), il apparaît que la loi prévoit, dans le dernier alinéa de l’article 6, que la date de la journée de "solidarité" doit être fixée avant le 31 décembre de l’année précédente.

Nous sommes courant juin : il n’y a donc aucune obligation de prévoir cette journée.

Dans le cas de pressions de votre IEN, n’hésitez pas à nous joindre,

Quelques rappels règlementaires :

La circulaire parue au BO n°43 du 24/11/05 rétablit le lundi de Pentecôte comme jour férié.

FO s’est toujours opposé à cette journée de "solidarité" : rappelons que la loi sur la journée de solidarité aboutit, avec la création d’une caisse autonome (CNSA) à exclure les personnes âgées dépendantes ou handicapées du régime de la sécurité sociale donc "de la solidarité nationale" pour tous.En fait il ne s’agit pas de solidarité mais de travail obligatoire gratuit.

En ce qui concerne l’Education Nationale, nous sommes doublement sanctionnés puisque l’Etat a retiré l’équivalent de cette journée en argent du budget du fonctionnement des écoles et qu’en plus il veut nous faire travailler gratuitement.

Rappelons surtout que l’arrêté n°43 est en contradiction avec le décret qui fixe nos obligations de service, hors temps avec les élèves, à 108h .

Les IEN sollicitent les écoles et les conseils des maîtres afin qu’ils communiquent la journée choisie alors même que les heures demandées, hors temps avec les élèves, ont été très largement faites.

L’honnêteté commanderait plutôt que la Ministre nous paie toutes les heures supplémentaires que nous avons assurées !

Alors, que répondre aux IEN ?

Le conseil des maîtres indique que les 6 heures ont été déjà largement effectuées : dépassement d’horaires lors des conseils d’école, de concertations dans l’équipe pédagogique, des animations pédagogiques ; heures supplémentaires pour les rdv avec les parents, pour les réunions d’équipes éducatives, pour la préparation de la fête de l’école...

Ainsi, sans mettre les personnels en infraction avec la loi, nous ne donnons pas de date et nous donnons une réponse qui correspond à la demande de l’arrêté.

A noter que le conseil des maîtres ne peut pas arrêter la date du mercredi 6 juillet : ce jour n’est pas compris dans le calendrier scolaire.

NON à l’allongement de nos obligations de service !

NON au travail supplémentaire obligatoire non payé !

TOUS EN GREVE LE 14 JUIN !

cale

Rechercher sur le Site
Dans la même Rubrique
| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |
SPIP 3.0.17 [21515] habillé par le Snudi Fo