SNUDI11FO...
Section 11
10 Bld Commandant Roumens - 11000 Carcassonne | 06 83 84 93 59 | snudi-fo11@orange.fr

Syndicat des Instituteurs, Professeurs des Écoles, EVS et AVS
Espace Adhérents

Les votes des syndicats (suite) : décret sur les nouveaux rythmes scolaires.
Publié; le 9 novembre 2014 | Admin

Comité Technique Ministériel du 11 janvier 2013 ; Le projet de décret sur les rythmes scolaires.

REFUS DE VOTE : UNSA (déjà refus de vote lors du Décret Darcos pour la semaine à 4 jours).
ABSTENTION : CFDT
CONTRE : FO, FSU, CGT, SUD

Le SNUDI FO déplore la suffisance de certains qui résument le rejet du Décret par les professeurs à des revendications corporatistes !

Le SNUDI FO vote contre car ce n’est pas un retour à la semaine d’école d’avant Darcos où les élèves avaient 26 heures de cours par semaine (passé à 24 heures) où il y avait un cadrage national avec un choix entre le samedi matin et la semaine à 4 jours (comme ça existait à Narbonne) avec rattrapage sur les vacances, non, c’est une semaine avec 5 jours d’école consécutifs en supprimant la pause incontournable du mercredi !
Le SNUDI FO vote contre un dispositif sans cadre national qui ne concerne que les écoles publiques et en exonère le privé ! Vote contre un dispositif qui dans son application accroit les inégalités entre les communes, augmente la fatigue des enfants et des enseignants qui se voient supprimer un jour de récupération nécessaire.
Le SNUDI FO vote contre un projet de Décret basé sur un postulat de départ qui est faux ! Aucune étude ne montre qu’un rythme agit dans la lutte contre l’échec scolaire, au contraire un document de l’Inspection Générale de l’Education Nationale nommé « Les effets de la semaine à 4 jours » affirme preuve à l’appui (évaluations nationales CE2 et 6 ème) que le rythme n’a aucune influence sur les résultats des élèves. De plus le gouvernement a mis en avant la baisse du niveau dans les derniers tests PISA, alors que les élèves de 15 ans qui ont passés ces tests ont suivi une scolarité à 4,5jours (et le samedi pour la plupart !) .
Le SNUDI FO vote contre un Décret qui n’est pas financé et pèse fortement dans les dépenses publiques (une des conséquences est la Réforme des Allocations Familliales qui supprime l’Universalité de celles-ci pour aider la CAF a financer en parti ces rythmes ! Rien ne dit que dans quelques années les classes moyennes soient touchées par cet effet de seuil). Il est d’ailleurs important de rappeler que les Dotations de l’Etat aux Collectivités locales vont fortement baisser l’an prochain.
Il est fort à parier que la plupart des communes feront payer les activités péri-scolaires...Rendant l’Ecole Privé encore plus attractive ! « C’est tout bénef.pour le privé ».
Le SNUDI FO vote contre un décret qui prépare la territorialisation de notre Ecole publique Républicaine, en effet depuis la rentrée, des mairies comme Carcassonne, quelques fois en partenariat avec les IA, demandent aux écoles et plus précisément aux directeurs de signer au nom de l’équipe des enseignants une charte (convention ou protocole) qui, sous prétexte d’organiser de manière harmonieuse, la réquisition des salles de classe et du matériel pédagogique institue de nouvelles relations entre les enseignants et les collectivités territoriales...Une même volonté de mettre les enseignants sous la tutelle directe des mairies ou des communautés d’agglomération pour avancer vers l’école territoriale. Le principe même de toutes ces chartes et conventions est de créer un nouveau cadre réglementaire, « la base d’engagement réciproque » qui se substituerait, de fait, en partie au cadre réglementaire actuel défini par le décret de 1990 et le code de l’Education Elles instituent le directeur d’école, au travers de sa signature, comme représentant des enseignants de l’école, le transformant ainsi en supérieur hiérarchique direct.
Enfin le SNUDI FO vote contre un Décret qui rend l’organisation des temps partiels très difficile et entraîne la disparition d’acquis comme les 1/4 temps annualisés dans l’Académie de Montpellier.

A l’initiative du SNUDI-FO,
Le 19 novembre à PARIS
CONFERENCE NATIONALE, DELEGATION CHEZ LA MINISTRE POUR L’ABROGATION DES DECRETS PEILLON ET HAMON

cale

Rechercher sur le Site
SPIP 3.0.17 [21515] habillé par le Snudi Fo